Fiche

Hypertension artérielle - généralités

À retenir

Il faut TOUJOURS rechercher une cause à une HTA sévère chez l’enfant, cela d’autant plus que le patient est jeune: Conséquence d’une maladie rénale parenchymateuse ou vasculaire ou parfois d’une anomalie endocrinienne.
L’HTA essentielle (idiopathique) est RARE chez l'enfant, sa fréquence devient significative à l’adolescence et constitue la cause la plus fréquente de l’HTA de l’adolescent

Hypertension artérielle   Céphalée  

Il ne semble pas y avoir d'impact d'une élévation de la TA sur la qualité de vie chez l'enfant.


https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5634383/

La tension artérielle (TA) est crée par la contraction cardiaque et entretenue par les résistances vasculaires périphériques

Débit cardiaque = FC x VES (donc de la fréquence cardiaque « FC » et du volume d’éjection systolique «VES=VTD-VTS »
- Résistances périphériques, donc de diamètre, de la longueur des vaisseaux et de la viscosité sanguine.
- Volémie, donc du balance sodée et de la perméabilité capillaire

Tension artérielle systolique (TAS)= pression maximale au moment de la contraction cardiaque
Tension artérielle diastolique (TAD)= pression minimale au moment du relâchement cardiaque
Tension artérielle moyenne=(TAS+ 2 TAD)/3

Normes pédiatriques européennes
Références pédiatriques internationales

Génétique: Association avec la tension artérielle des parents et des frères et soeurs
Sensibilité au sel augmentée chez les patients d'origine africain

Étiologie: idiopathique, endocrinien , réno-vasculaire, rénal parenchymateux , génétique
Diagnostic différentiel :

TA annuelle chez tous les enfants, à partir d’un âge variable, souvent dès 3 ans
La TA doit également être prise en cas de:

  • Douleurs abdominales/céphalées/troubles visuels
  • Pathologie cardiaque connue, corrigée ou non
  • Pathologie néphrologique ou urologique connue
  • Usage de médicaments potentiellement hypertensifs ou de stupéfiants
  • Suivi d’une obésité
  • Suivi d’un ancien prématuré ou d’un petit poids de naissance
  • Transplantation d’organe solide
  • Maladie oncologique / transplantation de moelle osseuse
  • Maladie potentiellement associée à une hypertension (Polykystose rénale ou autre)

Mesure avec appareil électronique avec logo de conformité . Manchette avec longueur de ≥ 80% de la circonférence du bras, et largeur 40% de la circonférence ou 2/3 de la longueur du bras



Mesure Ambulatoire Tension Artérielle sur 24h : Remler
Examens complémentaires de première intention :

  • TA aux 4 membres
  • Analyses d’urine
  • Créatinine, urée.
  • Electrolytes, gazométrie
  • Glycémie
  • Ultrason abdomino-pelvien
  • Fond d’oeil

Deuxième intention:Tests thyroïdiens.

  • Cholesterol, triglycérides
  • Acide urique
  • Cortisol plasmatique
  • Rx thorax
  • Scintigraphie rénale
  • Angiographie IRM
  • Catécholamines urinaires
  • Profil des stéroïdes urinaires


Traitement:

1) mesures non pharmacologiques
2) traitement pharmacologique

Indications à un traitement pharmacologique de l’hypertension chez l’enfant:

  • Hypertension artérielle secondaire
  • Hypertension artérielle symptomatique
  • Hypertension avec atteinte d'organes cibles
  • Diabète (type 1 ou 2)
  • Hypertension artérielle persistante malgré des mesures non pharmacologiques

- Contrôle hormonal de la TA (IEC= inhibiteur de l'enzyme de conversion, bloqueurs des récepteurs de l'angiotensine)
- Contrôle de la réactivité vasculaire (artérielle et veineuse)(anticalciques)(alpha-bloqueurs périphériques)
- Contrôle du débit cardiaque (beta-bloqueurs
- Contrôle de l'activité sympathique du SNC (alpha agonistes centraux)

atteinte cardiovasculaire
atteinte rétine (conséquence!)
atteinte multiorganique