Fiche

Variations du développement sexuel (VDS) - Clinique

À retenir

Indication à réaliser des investigations supplémentaires

Les nouveau-nés avec suspicion de VDS qui nécessitent une prise en charge spécialisée sont :

  •  Cryptorchidie bilatérale
  • Micropénis
  • Clitoromégalie
  • Hypospade périnéal
  • Hypospade de toute sévérité en cas d’anamnèse familiale positive
  • Toute variation du développement sexuel avec score de masculinisation externe [(External Masculinization Score (EMS)] inférieur à 11.

Dans 25% la VDS s’inscrit dans un tableau plus complexe. En cas de…

Puberté retardée   Virilisation  

Fiche rédigée et validée par Hauschild le 12.03.2018

Définition

Les variations du développement sexuel (VDS) [(en anglais: Disorders of sex development (DSDs)] sont définies comme des conditions congénitales ou le développement chromosomique, gonadique ou des organes génitaux est atypique. La perception, l’approche diagnostique et la prise en charge a beaucoup changé durant les dernières années. La prévalence des VDS varie selon la définition de celles-ci, mais est estimée à 1/4500-5.500 naissances .

Classification

Selon la nomenclature de 2006, les variations du développement sexuel sont classifiées sur la base du caryotype en 3 catégories :


1. 46, XY VDS (46, XY DSD)

- Défaut de la biosynthèse et du métabolisme des androgènes :

  • Troubles de la biosynthèse de la testostérone: Déficit en StAR, POR, 3b-HSD, 17α-hydroxylase, 17-20 lyase, 17β-HSD
  • Déficit en 5α-réductase
  • Déficit de synthèse ou action de l'AMH
  • Déficit en LH ou défaut du récepteur d'LH

- Insensibilité aux androgènes (SICA, PICA)


- Troubles du développement gonadique : 

  • Dysgénésie complète ou partielle
  • Ovotesis
  • Régression testiculaire

- Diverses : 

  • Syndromes dysmorphiques
  • Malformations urogénitales
  • Œstrogènes maternaux 
  • Disrupteur endocrinien


 

2. 46, XX VDS (46, XX DSD)

Hyperandrogénie endogène

  • Hyperplasie congénitale surrénalienne
    Déficit en 21-hydroxylase
    Déficit en 3b-hydroxystéroïde déhydrogenase
    Déficit en 11b-hydroxylase
    Déficit en P450 oxidoréductase

Hyperandrogénie exogène

  •  Exposition aux androgènes maternaux
    Médicaments: e.x. progestérone, danazol, phenytoïn
    Tumeur maternel: lutéome, androblastome, surrénalien
  • Déficit en aromatase placentaire

Troubles du développement de la gonade

  •  Dysgénésie gonadique
  • Ovotestis
  • DSD Testiculaire(dup SOX9,RSP01, SRY+)

Diverse

  •  Syndrome dysmorphique,Idiopathique,Prématurité


3. VDS liée aux variations du nombre de chromosomes sexuels (Sex chromosome DSD)

47,XXY(Klinefelter)

45,XO(Turner et variantes)

45X/46XY (dysgénésie gonadique mixte)

46XX/46XY(chimérism)


Prise en charge initiale

Anamnèse

  •  Exposition prénatale aux androgènes ou disrupteurs endocriniens
  • Virilisation maternelle pendant la grossesse
  • Grossesse: type, fécondation assistée?
  • AF+ pour retard pubertaire, infertilité ou aménorrhée, ambigüité sexuelle, malformations uro-génitales
  • AF+ pour décès néonatal inexpliqué
  • Consanguinité

Examen clinique

Diverse

  •  Signes dysmorphiques
  • Etat d’hydratation et hémodynamique
  • Status neurologique
  • Malformations anorectales
  • Pigmentation cutanée, ictère
  • Déterminer âge gestationnel

Génital (Rester descriptif: Bourgeon médian, bourrelets latéraux, gonades)

  •  Palpation de gonades
  • Score de masculinisation externe
  • OGE (taille bourgeon médian, bourrelets latéraux, position de l’orifice de l’urètre, No d’orifices urogénitaux, fusion et rugosité des bourrelets latéraux, pigmentation génitale+ aréoles)


Score de masculinisation externe :



 

L’équipe interdisciplinaire

Une prise en charge interdisciplinaire permet la réflexion et l’interaction entre divers spécialistes et centralise la prise en charge de ces patients



Les objectifs initiaux de la prise en charge de l’équipe interdisciplinaire sont de:

  •  Infirmer les pathologies avec un enjeu vital pour le nouveau-né
  • Permettre l’assignation rapide d’un sexe
  • Réaliser un diagnostic rapide du type de la VDS
  • Informer et soutenir les parents
  • Orienter les équipes soignantes


Entre les facteurs qui influencent l’assignation du sexe les suivants pourraient être cités :

  •  Le diagnostic
  • L’apparence des organes génitaux
  • Les options chirurgicales
  • Le besoin d’une substitution hormonale à vie
  • Le potential de fertilité
  • La vision de la famille et parfois des facteurs culturels.



  • [1] Lee PA, Houk CP, Ahmed SF, Hughes IA. Consensus statement on management of intersex disorders. International Consensus Conference on Intersex. Pediatrics. 2006;118:e488-500. [2] Ahmed SF, Achermann JC, Arlt W, Balen A, Conway G, Edwards Z, et al. Society for Endocrinology UK guidance on the initial evaluation of an infant or an adolescent with a suspected disorder of sex development (Revised 2015). Clinical endocrinology. 2016;84:771-88. [3] humaine. Cndéplm. Attitude a adopter dace aux variations du développement sexuel : Questions éthiques sur l’ « intersexualité », Prise de position no. 20/2012. 2012.