Fiche

À retenir

Le diagnostic d’une infection urinaire, permet l'identification, le traitement, et l'évaluation des enfants à risque de développer des cicatrices rénale.

Dysurie  

Fiche validée par Chehade

Affection fréquente: 5 à 10 % des admissions dans les services de pédiatrie générale

Critères cliniques spécifiques: pollakiurie, dysurie, lombalgie
Critères cliniques aspécifiques: mauvaise prise pondérale, troubles alimentaires, irritabilité, pleurs inhabituels, ictère prolongé, fièvre sans foyer clinique,…

Il est important de distinguer entre infection urinaire basse (cystite) et infection urinaire haute (pyélonéphrite) car seule la PNA peut entraîner des cicatrices rénales et une morbidité à long terme:

  • Cystite: Bactériurie symptomatique sans état fébrile ni sensibilité de la loge rénale
  • Pyélonéphrite aiguë: Bactériurie accompagnée d’un état fébril ≥ 38c° Et/Ou bactériurie accompagnée de douleur lombaire ou d’une sensibilité à la percussion de la loge rénale

Facteurs de risque:

  • Reflux vésico-urétéral (en particulier les degrés IV et V)
  • Troubles mictionnels diurnes (Vessie hyperactive ou dyssynergie vésico-sphinctérienne, vessie neurologique)
  • Anomalies structurelles des voies urinaires (Hydronéphrose, valves de l’urètre postérieur, méga-uretère, urétérocèle)
  • Immunosuppression
  • Constipation
  • Phimosis serré
  • Sexe masculin si < 12 mois , sexe féminin ensuite.


Germes: Escherichia Coli (germe le plus fréquent)
Enterococcus
Klebsiella
Pseudomonas
Proteus mirabilis, germe à pouvoir lithogène)
Staphylococcus aureus
autres



Bandelette urinaire
Sédiment urinaire (examen microscopique)
Culture urinaire

Méthode collecte urinaire
Nouveau-né, nourrisson et petit enfant encore incontinent du jour:
Gold standard: Cathétérisme vésical et ponction vésicale:
Le cathétérisme vésical est plus accepté avec un risque faible d’induire une infection

Mi-jet: peut être considéré comme une alternative chez des enfants collaborant et lorsque les instructions de désinfection locale sont bien appliquées.

Traitement: suivre les recommandations actuelles

Bandelettes: Test au leucocyte estérase et test au nitrite positifs
Examen microscopique: Pyurie, germe et cylindres granuleux
Culture urinaire positive: Croissance de bactéries uropathogènes
Ponction vésicale: quelque soit la quantité
Cathétérisme vésical: ≥ 103 germes/ml
Mi jet et sac urinaire : ≥ 104 germes/ml

Dyssynergie vésico-sphinctérienne avec troubles mictionnels diurnes qui pourraient entraîner des infections urinaires à répétition