Maladies transmises par les tiques

À retenir

Les maladies transmises par les tiques incluent la Borréliose de Lyme et l’ Encéphalite à tique (MEVE/FSME).

L’ABSENCE de notion de morsure de tique ou d’Erythema migrans  à l’anamnèse ne permet PAS d’exclure un stade secondaire en cas de symptômes compatibles.

Les maladies transmises par les tiques incluent la Borréliose de Lyme et l’ Encéphalite à tique (MEVE/FSME).

1) Borréliose de Lyme

  • Agent pathogène : Bactérie spirochète à Borrelia burgdorferi spp.
  • 5-50% des tiques sont infectées par la bactérie (selon les régions).
  • Risque augmenté de transmission de la bactérie si la tique reste accrochée >24-48h.
  • Toutes les tiques ne transmettent pas la maladie, et toutes les personnes infectées par la bactérie ne développent pas forcément la maladie.

--> Pas de traitement en cas de sérologie positive fortuite (soit sans symptômes compatibles)

Signes cliniques

 

 

2) Méningo-encéphalite verno-estivale à tique (MEVE, FSME en Allemand, TBE en Anglais)

Attitude en cas de morsure de tique :

Retirer la tique dans les 24h si possible (divers systèmes, le plus simple = pince de Brucelles)

Ne PAS « traiter » la tique au préalable (huile, beurre, colle), car le risque de transmission de l'agent infectieux lors de l’agonie de la tique est plus élevé

Noter la date de la morsure et surveiller le site de la lésion dans les semaines qui suivent.

 

 

PAS de traitement médical antibiotique en cas de morsure de tique « simple » (soit : sans symptômes cutanés (erythema migrans (EM)), sans symptômes neurologiques).

 

 

Prise en charge et traitement lors d’une (suspicion de) Borréliose de Lyme selon le stade (PL : ponction lombaire  LCR : liquide céphalo-rachidien Ig : immunoglobuline. * Durée de traitement couramment effectuée)

Stades

Symptômes

Sérologie/PL

Traitement/durée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PRIMAIRE

 

 

 

Aucun ou aspécifiques (syndrome grippal) et/ou cutané :

 

a) erythema migrans (EM)

 

b) lymphocytome cutané bénin
(lobe de l’oreille et mamelon >> face, tronc, scrotum)

 

c) arthrite

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sérologie :
-  Si EM à  PAS de sérologie, traitement d’emblée.

 

- autre manifestation

à sérologie avant traitement

 

 

PL : non-indiquée pour le stade primaire.

 

 

 

 

Amoxicilline po

Durée : 10-21 jours (14j)*

 

OU

 

Cefuroxime axetil po

Durée : 10-21 jours (14j)*

 

OU

 

Doxycycline po

Durée : 14 -21 jours (14j)*

 

 

 

 

SECONDAIRE précoce

 

(neurologique précoce)

 

- EM multiples

- paralysie faciale (unilatérale >> bilatérale)

- méningo-radiculite (ex : Sy de Bannwarth)

- raideur nucale

- méningite aseptique

- myélite

- encéphalopathie et/ou encéphalite

- cardite

 

+/- fièvre, fatigue, céphalées, nausées, vomissements

 

 

 

Sérologie indiquée

 

+/- PL

(à discuter au cas par cas)

 

 

 

 

 

 

 

Ceftriaxone iv 

Durée : 14-28 jours

(21-28j)*

 

OU

 

Doxycycline po

Durée : 14-28 jours

(21-28j)*

 

 

 

 

 

 

SECONDAIRE tardif

 

(neurologique tardif)

 

- méningite chronique

- myélite chronique,

- altération de l’état de conscience,

- arthrite chronique

- cardite

- accident vasculaire cérébral

 

+/- fièvre, fatigue, céphalées, nausées, vomissements…

 

 

Sérologie + PL indiquées

à la recherche d’IgG et d’IgM dans le sang ET dans le LCR

è index intrathécal : IgLCR/IgSérum >1 = neuroborréliose confirmée

 

+ confirmation par Western Blot si positives

 

 

 

 

 

Prise en charge et traitement lors d’une (suspicion de) méningo-encéphalite à tique (FSC : formule sanguine complète CRP : protéine C réactive VS : vitesse de sédimentation LCR : liquide céphalo-rachidien. Ig : immunoglobuline)

 

Phase 1

7-14j après la morsure/infection par une tique.

Phase 2 (5-15% des personnes infectées)

>10-14j à plusieurs mois après la morsure de tique

 

Symptômes

 

 

 

Aucun

 

OU

 

Syndrome grippal

 

CAVE : Phase asymptomatique entre phases 1 et 2 (2-7j) sans symptômes apparents avant l’envahissement du système nerveux central

 

Puis :

- état fébrile

- céphalées

- méningo-encéphalite

- paralysies

- insuffisance respiratoire

 

 

Evolution

 

Symptômes 5-15j, puis en général guérison spontanée.

 

- guérison possible sans séquelles (2/3 cas)

- séquelles possibles

(1/3 cas, soit 2% des cas de MEVE) (adultes > enfants)

- décès (1%)

 

Diagnostic

 

 

Habituellement non effectué car symptômes aspécifiques, non neurologiques.

 

1. Biologique (PCR) : Virus détectable dans le sang durant la période fébrile de la phase 1.

 

Dès la phase 2, la virémie devient indétectable dans le sang (diagnostic par sérologie).

 

 

  1. Clinique :
    méningite/méningo-encéphalite

 

  1. Biologiques *:

a)  Sérologie** : IgM ET IgG anti MEVE

 

b)  LCR : cellularité augmentée (>5x106 cellules/l)
(virus rarement détectable dans LCR. IgG et IgM non nécessaires à effectuer dans LCR car évolution Ig sérum vs Ig LCR en parallèle donc suivi Ig sérum suffisant et reflète évolution Ig LCR).

 

cSang : FSC/CRP/VS habituellement anormales

 

* a) et b) critères diagnostiques, c) critères facultatifs

 

** Le test détectant les Ig ne permet pas la distinction entre Ig suite à la vaccination. Il y a également un risque de réaction croisées avec les flavivirus (Dengue, Fièvre jaune, West Nile virus, …)

 

 

Prévention

 

  • Vaccination
  • Prévention contre morsures de tiques
  • Consommation de produits laitiers pasteurisés

 

 

Traitement

 

Symptomatique. Pas de traitement curatif. 

NB : Chez les enfants, la maladie reste bénigne la plupart des cas. L’évolution est plus sévère chez l’adulte.

 

Borréliose-Maladie de Lyme: 

  • guérison sous antibiothérapie

Méningo encéphalite :

  • Symptômes 5-15j, puis en général guérison spontanée sous traitement symptomatique (pas de traitement curatif)

Borréliose-Maladie de Lyme.

  • Troubles neurologiques précoces / tardifs (cf tableau sous AGIR)

 

 

Méningo encéphalite (5-15% des personnes infectées)

  • guérison sans séquelles (2/3 cas)
  • séquelles possibles (1/3 cas) (adultes > enfants)- décès (1%)